« Rédemption », un film d’action Togolais réalisé par Toussaint E. AKOUETE et Charles K. KOUTOWOU-tous deux acteurs dans le film-, a été projeté ce samedi 6 avril au palais des Congrès de Lomé, en présence de plusieurs célébrités dont l’artiste chanteur Santrinos Raphael.

Produit par la structure « Lu-images studio » de Gbati N.TCHANDIKOU, ce court métrage qui dure 1h42 minutes, raconte l’histoire d’un enfant de la rue devenu assassin au sein d’une organisation criminelle. Dans sa quête de liberté et de rédemption ce dernier décide de détruire cette  organisation pour protéger sa bien aimée et retrouver la paix intérieure. C’est un film francophone mais on y retrouve les langues  locales comme le mina.

Pour les réalisateurs, l’objectif est de conscientiser la jeunesse togolaise en particulier et africaine en général, sur les méfaits du grand banditisme mais aussi, fait observer que le grand amour peut nous amener parfois à faire de bon choix pour notre vie. Il s’agit également d’attirer davantage l’attention des parents en ce qui concerne l’éducation pour l’avenir de leurs enfants.

« hier en avant première au palais des congrès, lors de la diffusion de #RÉDEMPTION l’un des meilleurs films togolais que j’ai eu à voir. Cela nous démontre que le cinéma Togolais évolue. Maximum de soutien pour que ce film soit l’un des meilleurs en Afrique. Mes respects à l’équipe de production et à tous les acteurs », a posté, le lendemain,  sur sa page facebook, Santrinos Raphael.

A travers ce film, le Togo sort de l’ombre de ses voisins en ce qui concerne les films d’action. Le Ghana, le Burkina, la Côte d’ivoire, le Nigeria et  bien d’autres, sont des références en la matière.

Charles AYI

Charles AYI