“L’ auteure du jour partage son temps entre les terres de Pagnol ou Giono et Paris. Elle nous revient pour nous présenter son 7ème livre tous ouvrages confondus. En 2017 elle à obtenu un prix littéraire pour l’un d’eux. Martine Magnin est passionnée de sémantique, est papivore à souhait, et adore la philosophie et la psychologie. Après avoir œuvré dans la communication des années durant, Martine écrit désormais des essais, des récits et des fictions. Résilience, érotisme, filiation, drame, sont les thèmes chers à sa plume…

L’auteure nous présente aujourd’hui “Bien mal acquis…”, un roman puzzle .

C’est un livre plein de générosité, sensibilité, suspense et humour, à déguster avec plaisir. Nous voici transportés en Camargue et environs parmi les senteurs, le soleil, l’amitié…

 

See Also


On pense avoir affaire à un polar, mais on se dirige vite vers un roman choral ou quatre personnes se racontent. Vous allez découvrir Régis le garagiste, Hortense la belle sœur de Raymond, Henri le mari d’Hortense, et monsieur Fernand l’assureur à la retraite. Et amateur d’ Haïcus…

Belle brochette de personnages qui va évoluer autour d’un magot et une cassette mystérieuse… Bon trip dans un voyage savoureux dont l’auteure à le secret ” ( La Nouvelle Plume).

–Jacques ALEXANDRE–



Lien de l’article original

LA REDACTION