Lionel Attere pratique l’art plastique au Bénin , depuis 3 ans. Ses principales motivations sont, avant tout, sa passion et l’inspiration qu’il a eu en observant les artistes occidentaux sur les réseaux sociaux.

Pour lui, ce n’est pas forcement une question de choix, mais plutôt d’obligation car dans sa vie quotidienne l’art est devenu un élément incontournable qui lui est apparu comme un don.

Dans son palmarès, en si peu de temps de profession, cet artiste qui n’a fréquenté aucune école d’art, a participé à plusieurs expositions, notamment l’exposition collective voutoone, l’exposition collective Bénin Royal Hôtel , l’exposition en duos à l’espace Chiffre et l’exposition  collective à la médiathèque de la diaspora à l’occasion de la journée internationale des arts plastiques.

Pour celui-là qui dit croire à son talent malgré les difficultés, le projet d’avenir est de faire des expositions dans la sous-région et en occident dans le but , explique t-il, de représenter son  pays.

Sa particularité, de son point de vue,  se retrouve dans sa diversité. « Je suis un artiste multitâche qui, en dessinant, utilise plusieurs techniques  dont le charcoal, le pastel, la peinture et le gribouillis. Mis a part cela, j’interviens également dans le bodypainting, l’art mural, et la mode », nous a-t-il indiqué. Et de conclure  que « Je suis a fond dans l’art. Je ne fait rien d’autres ».

Charles AYI

Charles AYI