Barbara Kanam

Barbara Kanam, né le 27 Septembre 1973 à Bukavu, au Zaïre (l’actuelle RDC) est un chanteur-compositeur, producteur primé musique congolaise et de l’actrice. Elle est issue d’une famille de 12 enfants. En 1991, parallèlement à la musique, Kanam a obtenu un Brevet de Technicien Supérieur en commerce international. Elle a commencé, alors, à chanter et écrire de la musique pour une bande orchestre appelé « Dévotion » mais aussi engagé dans l’étude musicale formelle. Kanam a développé sa technique vocale à la prestigieuse « Académie psalmodie » à Johannesburg, en Afrique du Sud, et des cours de guitare reçues simultanément. En 1994, après treize mois de cours de musique, Kanam a créé un arrangement musical pour sa première tournée, le « Acoustic One Woman Show  » en Afrique centrale.
Barbara-Kanam2
En 1995, Kanam s’installe à Abidjan, Côte-d’Ivoire, où elle a expérimenté musicalement en rejoignant une chorale religieuse. Elle a ensuite rejoint un ensemble d’église appelée la « grâce Choir » à Cocody, en tant que chanteur régulière. En 1997, Kanam a repris ses études en commerce international. L’année suivante, avec le producteur « Kone Dodo« , elle met sur le marché du disque son 1er album «MOKILI» qui lui permet de se faire connaître du grand public et de décrocher sa première nomination aux Kora. S’en suit en 2003 son second album «TETI» qui lui ouvrira les portes de la reconnaissance internationale. Elle entreprend des tournées à travers le continent africain et en europe.
Elle reçoit par la même occasion différentes distinctions :
KORA AWARDS du meilleur espoir féminin à Johannesbourg (2003)
KUNDE D’Or du meilleur artiste féminin d’Afrique centrale à Ouagadougou (2004).
TAMANI D’Or du meilleur espoir féminin d’Afrique centrale à Bamako (2004)
Barbara1
En 2005 une réédition du titre « BIBI MADELEINE » est faite par le producteur Kiki Touré. Cette chanson connaîtra un immense succès avec une large diffusion à travers les médias africains, caraïbéens et européens surtout en France. Barbara KANAM recevra au MUSIC BLACK AWARDS à Cotonou (2005) un prix pour révélation féminine et meilleur clip.
S’en suivra de nombreuses collaborations notamment avec des artistes comme Jacob Desvarieux dans la compil Africa dance de Edgar Yonkeu en 2006, Fally Ipupa qui l’invita pour un featuring dans son album DROIT CHEMIN dans le titre 100% love.
En 2009, la désormais Diva africaine prépare sous son propre label KANAM Music un nouvel opus «KARIBU» qui signifie Bienvenue en swahili.
En 2010, elle reçoit la récompense de la « meilleure voix féminine » et un trophée particulière pour la « meilleure artiste de la diaspora ».