Betika

A l’état civil Brigitte Houedji, « Bétika » est une chanteuse, auteur, compositrice et interprète ivoirienne née à Grand-Bassam. Dès 1980, elle fait ses premiers pas en musique avec « Le Famesol », un orchestre local. Elle a été finaliste de « podium » un concours artistique en 1987. A partir de ce moment, elle commence déjà par se faire un nom dans le domaine.

C’est en 1996, que sort son tout premier opus appelé « Ma vie » avec un mélange de zouglou, afro-zouk, ndombolo ou abissa. Il faut dire que cet album est arrangé par feu Marcellin Yacé et à partir de là, Bétika lance définitivement sa carrière solo. Mais il faut attendre l’année 2000 et la parution de « Ah les hommes« , une dénonciation des gigolos, dans un rythme de Coupé-décalé. En 2005, elle balance sur le marché son troisième album « Missié pardon“ avec le titre far « Fakaloh » qui est le plus connu et le plus écouté sans oublier le morceau « Ma rivale« . Cet album a été la consécration pour Bétika car il lui a permis de gagner ses plus importantes récompenses. À travers ses compositions, Betika prône l’Amour fraternel, l’amour au sein du couple, l’amour entre les humains. C’est pourquoi les mélomanes l’ont baptisée « L’avocate de l’Amour ».

Bétika a aussi joué le rôle de l’infirmière dans la série  » Un homme pour deux sœurs  » et d’une maîtresse de  » Michel Bohiri  » dans la série télévisée ivoirienne « Ma Famille ».

Récompenses :
– Prix du meilleur album de l’année 2005 de l’émission Iroko de la RTI (Radio Télévision Ivoirienne) ;
– Palme d’Or du Tiercé Gagnant 2005 organisé par Mixage Production ;
– Trophée RTI Music Awards 2006 de la Meilleure Chanteuse et du Meilleur Spectacle de l’année 2005 ;
– Super Trophée Georges Benson (Award des Awards RTI Music 2006).