Teeyah

Teeyah est une jeune chanteuse qui part de succès en succès. D’origine ivoiro-antillaise, cette chanteuse a eu la chance depuis le début de sa carrière d’être facilement influencée par différentes cultures qu’elle met toujours à son profit.
Et dans le milieu de la musique africaine en Europe, elle vole quelquefois la vedette à ses aînés.
A cheval entre plusieurs continents, elle n’oublie pas souvent de venir se ressourcer auprès de sa grand-mère dans les 18 Montagnes en Côte d’Ivoire. Teeyah, la petite protégée de Kaysha est née à Boundiali, petite ville ..e d’Ivoire.
Avec beaucoup de charme elle vous dira que le petit village de la sous-préfecture de Guiglo, est le village de sa famille. Elle revendique avec force son appartenance à son pays, la Côte d’Ivoire, qu’elle n’a jamais quitté.
Révélée par son célèbre « Kaysha on dit quoi ?? On va gâter le coin? » aux cotés de Kaysha, puis par son premier album de Zouk / RnB « Métisse » en 2004, Teeyah aujourd’hui àgée de 22 ans n’en est pas à ses débuts dans la musique.
Dès 8 ans elle entre au conservatoire, après avoir regardé son frère jouer du synthétiseur avec fascination, Elle acquiert une solide formation musicale en pratiquant le piano pendant 10 ans, la flûte traversière pendant 6 ans et en intégrant une chorale au sein de laquelle elle explore différents styles musicaux comme le gospel, le jazz, l’opéra et la comédie musicale.
Teeyah allie un bon nombre d’années ses études et la musique en tant que choriste, dès 14 ans, puis en participant à divers projets: « Carribean soul vol. 1 » en 2000 (Mama said), « Section tue vol.1 » (can you say) en 2003.
Diplômée d’une école de journalisme en 2003, la chanteuse décide de se consacrer entièrement à sa passion en enregistrant son premier album, Métisse, qui lui permet de se faire connaître, en France, aux Antilles, en Afrique et même aux Etats-Unis.
Sur cet album de Zouk / RnB, Teeyah fait un clin d’oeil à son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, avec le titre « Coupé-décalé ».
Son nouvel Album « Je veux vivre» sorti en Mai 2006, est inspirée par une vaste sélection de genres musicaux: Zouk, Rumba, Coupé-décalé, CaboLove, Soul, RnB.
On retrouve d’ailleurs dans cet album des tubes zouks devenus classiques tels que « C’est ça l’amour » en duo avec Paulin du groupe zouglou Les Garagistes ou « On va gagner », chanson écrite par Teeyah pour supporter les éléphants d’Afrique( joueurs de football ivoiriens).
On attend son nouvel album pour juin 2008 qu’elle produira pour la première fois.
Son album a été distingué comme premier prix de l’ album musique de la diaspora au RTI Music Awards pour l’ année 2006, et son clip video a été désigné, lors de cette meme cérémonie, comme clip de l’année.
Son nouveau single « Malgré toi » en diffusion sur Tropiques FM viens de sortir et nous promet un nouvel album très attendu pour 2009.